Passer au contenu

Taylor Larson est dingue des microphones TELEFUNKEN

Taylor Larson est vu dans son studio avec le TELEFUNKEN ELA M251E.

Bethesda, MD, octobre 2020 – Producteur / ingénieur Taylor Larson, propriétaire d'Oceanic Recording à Bethesda, Maryland est connu comme un innovateur sonore, avec des crédits qui incluent Periphery, Asking Alexandria, Veil of Maya, I See Stars, Jason Richardson, ERRA, Get Scared, Life on Repeat , et beaucoup plus. Il possède également l'une des collections privées les plus complètes de microphones TELEFUNKEN.

Taylor a fait ses armes dans un groupe de tournée dès sa sortie du lycée. « J'étais vraiment dans la vie de tournée. Dormir dans 15 fourgons passagers; devoir manger à 5 $ par jour; se réveiller dans un endroit différent chaque jour. Ce mode de vie est dur ! J'étais absolument obsédé par la musique et l'écriture avec d'autres et j'ai eu l'idée que je pourrais être producteur et écrire des chansons avec d'autres artistes.

Aujourd'hui, Larson travaille dans plusieurs studios. « J'ai tendance à aimer les pièces de taille moyenne avec un traitement moyen. Dans ma salle de mixage je n'ai pas de console. En fait, pas de bureau non plus. J'ai créé une configuration purement basée sur l'écoute du son le plus pur provenant des haut-parleurs. Même l'écran de l'ordinateur est bas et hors du champ stéréo.

Ses moniteurs sont des ATC SCM50ASL. «Pour moi, ils sont super neutres et précis», dit-il. « Incroyablement détaillé et en 3 dimensions. Ils ont également une excellente traduction pour le mixage.

Larson explique en outre : « Le seul équipement externe que j'utilise pendant le mixage est un compresseur de bus stéréo Focusrite Red ou Blue des années 90. Je préférerais mélanger purement dans la boîte pour des raisons de commodité, mais je crains qu'ils n'aient pas encore réussi à mettre ce matériel sous forme de plug-in. D'autres engins hors-bord que j'utilise sont pendant le suivi : 1073s et 312s sur tambours. 1073s et 1176s au chant. C'est vraiment tout ce dont j'ai besoin pour faire un album incroyable à ce stade. Les plug-ins ont parcouru un si long chemin et je les utilise de plus en plus chaque jour.

Et maintenant, découvrons ses microphones. « J'ai également besoin de bons microphones et pour être tout à fait honnête, j'utilise exclusivement Telefunken depuis 4 mois pour enregistrer tous les types de musique. Je suis principalement connu pour mon travail avec le rock/métal, mais personnellement, j'écris et j'apprécie davantage un style R&B. Je suis nominé aux Grammy pour avoir enregistré mon ami Spencer Sotelo du groupe Periphery. Nous avons travaillé incroyablement dur sur les voix de l'album « P3 » et avons définitivement repoussé les limites en termes de mixage et de création de différents effets et autres méthodes de suivi. »

Larson précise : « Trois groupes populaires avec lesquels j'ai travaillé seraient Periphery, Asking Alexandria et Within Temptation. j'ai un ELA M 251E micro à condensateur à large diaphragme et c'est le Saint Graal pour le chant. Parlez d'un micro au son passionnant ! C'était le premier Telefunken que j'ai acheté.

La batterie est un élément majeur des enregistrements de Larson. « Ensuite, j'ai commencé à tester les micros de batterie dynamiques. J'ai tiré le M82 contre mon micro kick actuel et je préférais de loin le son du M82. J'aime aussi beaucoup les commandes d'égalisation. Hyper utile. Ensuite, j'ai commencé à essayer les M80 et M81. Le M80 est vraiment cool car il a presque la sensibilité d'un condensateur mais fonctionne toujours sur des sources extrêmement fortes. Les M81 à mes oreilles sont incroyablement doux et pleins. En quelque sorte d'apprivoiser ce qui serait certaines des fréquences les plus dures pour nos oreilles.

On voit Larson régler un microphone à tube à petit diaphragme TELEFUNKEN ELA M 260.

La collection de Larson comprend également le TELEFUNKEN M60 micro à condensateur FET à petite membrane. « J'ai essayé quelques M60 et pour moi, ils sonnent comme les condensateurs à petit diaphragme FET les plus populaires des années 80 et 90, mais ont un son moins creusé et sont plus excitants. Je les adore sur tout, de la caisse claire aérienne à la caisse claire en passant par les toms.

Le prochain ajout de Larson à son arsenal de microphones était la récréation vintage de TELEFUNKEN du célèbre Neumann U47. « J'ai acheté le U47 parce que j'ai l'impression que c'est juste une excellente option à avoir. Je me suis dit que ce n'était pas mon goût personnel pour le chant que je ne l'utiliserais jamais parce que j'ai le 251E. J'ai eu tort. J'ai tellement de mal à choisir entre les deux même s'ils sont si clairement différents. Cela sonnait certainement encore mieux que je ne le pensais. Il a cette chaleur harmonique vraiment étrange qui rend tout sonne excitant et une chose si claire vers l'avant qui se passe également.

Et enfin, Larson a acquis un ensemble assorti de microphones à condensateur à tube à petite membrane Telefunken ELA M 260. « J'ai eu une paire de 260 pour les frais généraux parce que je les ai toujours voulus. Je pense qu'il est juste de dire que je suis au paradis Telefunken à ce stade !