Passer au contenu

Le co-fondateur de Door, Ray Manzarek, choisit le nouveau micro TELEFUNKEN Copperhead

Sur la photo avec le nouveau micro TELEFUNKEN CU-29 Copperhead au Studio Manzarek, le co-fondateur, auteur-compositeur et claviériste de Door (LR) Ray Manzarek et son fils, l'artiste/ingénieur du son Pablo Manzarek. Photo de David Goggin.
Sur la photo avec le nouveau micro TELEFUNKEN CU-29 Copperhead au Studio Manzarek, le co-fondateur, auteur-compositeur et claviériste de Door (LR) Ray Manzarek et son fils, l'artiste/ingénieur du son Pablo Manzarek. Photo de David Goggin.

Nouvel album "Translucent Blues" à venir en février 2011

Santa Barbara, décembre 2011 – Le co-fondateur de Door, Ray Manzarek, enregistre un nouvel album, « Translucent Blues », avec la légende de la guitare slide Roy Rogers, connue pour son travail avec John Lee Hooker.  Manzarek a choisi le dernier-né de la gamme de micros conçus dans la tradition des micros classiques du passé, le TELEFUNKEN Elektroakustik Tête de cuivre CU-29.

"C'est un microphone conçu pour le blues", a fait remarquer Manzarek.  « Je viens du Southside de Chicago et je veux que mon nouveau travail reflète l'intégrité de ces racines.  Le micro Copperhead a une abondance de graves et une clarté qui ne cache rien.  C'est un micro transparent pour mon « Translucent Blues ».

Pablo Manzarek a ajouté : « Après avoir enregistré mon père, je peux vous dire que c'est un micro chaud.  Il reproduisait superbement sa voix, et j'ai utilisé une quantité très minime d'égaliseur dessus.  Je suis très impressionné, mais honnêtement, je n'avais aucun doute, c'est Telefunken.

En développement depuis 18 mois, le nouveau modèle de la célèbre gamme RFT a été conçu par l'équipe d'ingénierie interne de l'entreprise, avec la consultation externe de certains des meilleurs concepteurs d'amplificateurs au monde. Le Copperhead est basé sur un circuit unique qui comprend un tube à vide TELEFUNKEN New Old Stock (NOS), un transformateur audio personnalisé et une capsule cardioïde fixe à grand diaphragme.

Dans de nouvelles réinterprétations instrumentales des succès classiques de Doors, Manzarek révèle les influences blues, jazz et classiques qu'il a incorporées au répertoire du groupe.  Il chante également des paroles écrites par des écrivains tels que le regretté Warren Zevon (qui a envoyé une strophe à Manzarek peu de temps avant sa mort) au poète beat original Michael McClure et à l'auteur de "Basketball Diaries" Jim Carroll.

Musicien, chanteur, producteur, réalisateur, auteur, co-fondateur et claviériste de The Doors, Ray Manzarek a fait partie de plusieurs groupes depuis les Doors, dont Nite City. Il a enregistré une adaptation rock de "Carmina Burana" de Carl Orff avec Philip Glass, produit et soutenu Echo & the Bunnymen et le groupe de Los Angeles X, a joué avec Iggy Pop, soutenu les lectures de poésie du poète de San Francisco Michael McClure et il a fait des compositions d'improvisation avec le poète Michael C. Ford. Ses mémoires, Light My Fire: My Life with The Doors, ont été publiés en 1998.

Roy Rogers, le magicien de la guitare slide de 51 ans et ancien résident de Novato, et Manzarek, claviériste de Chicago pour les Doors, ont réalisé il y a environ quatre ans que leurs styles et leur appréciation mutuelle fonctionnaient bien sur scène et en studio, où ils suivent "Ballads Before the Rain" avec la sortie prochaine de "Translucent Blues".

Doté d'une finition cuivre antique personnalisée, le TELEFUNKEN Tête de cuivre CU-29 a des aigus soyeux et ouverts, des médiums lisses et des graves détaillés. La conception de l'amplificateur et la réponse en fréquence sont adaptées au chant, mais le microphone fonctionne exceptionnellement bien sur de nombreuses sources de signaux, notamment les guitares acoustiques, les amplis et les percussions.

Ray Manzarek effectue un test en studio avec son nouveau CU-29 Copperhead

Photos de David Goggin