Passer au contenu

TELEFUNKEN présente le système ELA M 260 TRI-MONO à AES à New York

Version moderne du classique "Decca Tree" avec 3 micros à lampes assortis et alimentation

Sur la photo, le nouveau système ELA M 260 TRI-MONO de TELEFUNKEN avec trois micros à tube à petit diaphragme, des capsules interchangeables, une triple alimentation et des accessoires personnalisés.

New York, 21 octobre, AES 2011 — TELEFUNKEN Elektroakustik de South Windsor, CT, présente à l'AES 2011 le nouveau système ELA M 260 TRI-MONO, composé de trois microphones à tube à petit diaphragme ELA M 260 appariés, un M 963 TRI personnalisé -Alimentation MONO à trois canaux et sphères d'adaptation pour émuler l'effet omni de la configuration originale "Decca Tree" introduite dans les années 1950.

"Développé pour la première fois il y a plus de 50 ans, le" Decca Tree "utilisait trois M50 omnidirectionnels Neumann assortis", a expliqué Jason Scheuner, l'artiste de liaison de TELEFUNKEN. « Il est presque impossible de trouver ces micros aujourd'hui, et si vous le faites, le prix est extrêmement élevé. Nous avons créé cette nouvelle configuration TRI-MONO en utilisant nos propres ELA M 260 plus deux ensembles de sphères adaptatrices pour imiter la conception originale, qui s'adaptait aux petits, moyens et grands espaces d'enregistrement.

L'ensemble TRI-MONO de microphones à tube à petit diaphragme ELA M 260 comprend trois capsules interchangeables pour chaque micro (cardioïde, hyper-cardioïde et omni). L'ajout de sphères adaptatrices de 30 mm et 50 mm permet à la capsule omni ELA M 260 d'être adaptée à une conception omni sphérique imitant l'effet prisé obtenu par les capsules trouvées dans les microphones Decca Tree Neumann M50 originaux.

Une alimentation d'espace rack M 963 TRI-MONO 2U personnalisée a été conçue pour alimenter les trois microphones en même temps. Le système TRI-MONO comprend également trois câbles de micro à tube à angle droit de 25,, des supports antichoc élastiques et des boîtiers de microphone en bois.

Le système TRI-MONO de TELEFUNKEN présente un équivalent moderne très abordable de la méthode séculaire d'enregistrement avec un réseau de micros strictement espacés, couramment utilisé pour l'enregistrement d'orchestre. La technique a été développée au début des années 1950 et utilisée pour la première fois commercialement en 1954 par l'équipe d'enregistrement de Decca Records pour fournir une image stéréo puissante. Les micros gauche et droit sont placés à environ 6 pieds l'un de l'autre, et le troisième est placé à 3 pieds et centré devant. Pour mixer, les micros latéraux sont orientés complètement à gauche et à droite, et la sortie du micro du milieu est ensuite envoyée aux canaux gauche et droit.

Avant de finaliser la conception du système de microphone ELA M 260 TRI-MONO, TELEFUNKEN a effectué des tests bêta approfondis dans certaines des meilleures installations d'enregistrement du pays, notamment Skywalker Ranch, Meyer Sound Laboratories et dans les studios TRI de Bob Weir en Californie du Nord.